MEDIATHEQUE
LUCIEN HERR

Ville de Saint Jacques de la Lande

Les essentiels | sélection bandes dessinées

Les Essentiels
| sélection BD 2011

Les Essentiels
| sélection BD 2010

Les Essentiels
| sélection BD 2009

Les Essentiels
| sélection BD 2007


Inès

Loïc DAUVILLIER, Jérôme D’AVIAU- Glénat (40 ans d’édition), 2009.

Inès aborde un sujet rarement traité en BD, la violence conjugale. Sans porter de jugement et sans voyeurisme, les auteurs ont choisi de ne montrer que les effets physiques et psychologiques de la maltraitance: le lecteur imaginera les coups portés hors cases.
Un thème sensible traité sobrement.

Les Essentiels 2009


Canoë Bay

Tiburce OGER, Patrick PRUGNE- Daniel Maghen, 2009.

Tout ici est à apprécier et semble avoir été minutieusement agencé pour vous emmener dans un beau voyage au Canada où anglais et français se disputent âprement ces nouvelles terres au détriment des indiens.
Une grande histoire de piraterie très originale accompagnée d'un dessin évocateur et envoûtant. Vous allez être emportés, vous allez rêver, rien de moins.

Les Essentiels (Librairie Critic) 2009


Ken Games T1: Pierre

José ROBLEDO, Marcial TOLEDANO- Dargaud, 2009.

Servie par un scénario béton et un dessin stylé, Ken Games est à l'image de ses héros : une bande dessinée qui a de la gueule.
Après Jazz Maynard, voilà un nouveau polar espagnol à ne manquer sous aucun prétexte. Vivement la suite !

Les Essentiels (Librairie Critic) 2009


Jérôme d'Alphagraph

NYLSO- Flblb, 2006.

Allez Jérôme, laisse ton ptit train et suis-moi...
Ainsi commence le roman d’apprentissage du petit Jérôme, qui ne tarde pas à se trouver une vocation : libraire. Il commence par se faire exploiter comme stagiaire chez un vieux libraire ronchon mais attachant. Au milieu des livres, Jérôme découvre un métier, discute avec des lecteurs, mais aussi avec des auteurs, comme Sylvie Schimidler, l’écrivaine-voyageuse, qui transmet à Jérôme son goût de l’écriture et des voyages.

Les Essentiels (présentation de l'éditeur) 2009


Jéronimus

PENDANX, DABITCH- Futuropolis, 2009.

Petit rappel des faits… 29 octobre 1628, le Batavia quitte le port d’Amsterdam. À son bord, 341 personnes, dont 38 femmes et enfants. Le navire appartient à la toute-puissante Compagnie hollandaise des Indes orientales. Il doit rejoindre Java pour y charger les épices qui font la richesse des actionnaires de la Compagnie. Parmi ces hommes, Pelsaert, Commandeur responsable des affaires commerciales, vrai patron du navire, même s’il n’est pas marin, le capitaine Ariaen, responsable du bateau mais sous les ordres de Pelsaert et Jeronimus Cornelisz, un apothicaire de Haarlem, qui, au cours du voyage va fomenter une mutinerie avec le Capitaine du navire…
Au début de ce deuxième volume, la révolte gronde.

Les Essentiels (présentation de l'éditeur) 2009

 

B.D - 36 à 40 sur 82

© 2018 - Ville de St Jacques de la Lande