MEDIATHEQUE
LUCIEN HERR

Ville de Saint Jacques de la Lande

Les essentiels | selection albums musique 2008

Playlist


Les Essentiels
| sélection musique 2011

Les Essentiels
| sélection musique 2010

Les Essentiels
| sélection musique 2009

Les Essentiels
| sélection musique 2008

Les Essentiels
| sélection musique 2007

Rétrospective
| ciné musique


Les années
folk

The Pirate's Gospel, Alela Diane - Fargo, 2007.

Folk

Souvenez-vous du plaisir que procure une expédition dans le grenier de la maison familiale… On y retrouve des photos jaunies, des lettres d’amour, de vieux vinyles. C’est là qu’on aurait pu tomber sur ce premier album psyché folk de la jeune chanteuse et guitariste californienne.
Dans la droite lignée de la tradition populaire américaine, The Pirate's Gospel, étonnant de simplicité, à la fois plein de retenue et de spontanéité, sera certainement, tel un standard, joué sur la plage cet été autour du feu.

… until we felt red, Kaki King - Velour Recordings, 2007.

Tapping

Cette guitariste américaine à la technique irréprochable est reconnue pour son style de tapping* à deux mains, base de son premier album (offert dans ce coffret).
Ce troisième CD nous plonge dans une atmosphère plus intimiste et révèle une voix pleine de sensibilité.

* (style consistant à taper les cordes plutôt qu'à les gratter ou à les pincer)

Rodrigo Y Gabriela - Rubyworks Records, 2006.

Fusion flamenco

Issu d’un groupe de metal, ce duo mexicain, guitares acoustiques à la main, offre désormais un métissage détonnant, un genre de fusion flamenco qu’il a distillé dans les rues de Dublin où il a vécu sept ans. Ce qui avait commencé comme une galère mena ces bourreaux de travail en tête des charts irlandais.
Cet album instrumental éponyme est agrémenté d'un DVD (live, cours de guitare,…). Leur jeu percussif et leur dextérité à couper le souffle méritaient vraiment des images !
À regarder autant qu’à écouter !

Renegade, Shannon / McGoldrick / Donnelly / Murray - The Daisy Label, 2007.

Musique irlandaise

Le quatuor mené par l’accordéoniste Sharon Shannon a invité les musiciens des meilleures scènes jazz et hip-hop afin d’arranger mélodies traditionnelles et compositions plus récentes.
Un album plein de bonne humeur prouvant que la musique irlandaise est plus vivante que jamais.

Good Arrows, Tunng - Full Time Hobby, 2007.

Folk

Les six Londoniens proposent des textes souvent sombres dans un chant de velours, un folk traditionnel à l'instrumentation classique dans lequel s'insèrent touches d'électroniques, beats organiques et collages sonores : le folktronica.

Tunng, accompagné du rappeur canadien Buck 65 et de la harpiste britannique Serafina Steer, fut la révélation des Transmusicales 2007.



 

 

ça groove,
ça soul... à
consommer
sans
modération !

Caught up, Millie Jackson - Ace Records, 2006.

Soul

Magnifique disque-concept où les titres enchaînés traitent de l’infidélité, l’adultère, la séparation, l’amour impossible.
Pour oublier, buvez les paroles, laissez-vous enivrer et soyez soul !

 

We’ll Never Turn Back, Mavis Staples - Anticon, 2007.

Soul et gospel

70 bougies en 2008 et 50 ans de carrière ! Cette Américaine à la voix rauque et puissante chanta pendant dix ans, d'église en église, au sein du groupe familial Staples Singers qui s’engagea politiquement aux côtés de Martin Luther King. Entre soul et gospel, leur musique et leurs textes défendaient le respect et la fierté des Afro-Américains.

Produit par Ry Cooder, Mavis Staples reprend plusieurs chansons-hymnes qui appuyèrent ces luttes. Les douze cris de révolte sont subtilement accompagnés par les choeurs des Freedom Singers et des Ladysmith Black Mambazo.

 

Jim, Jamie Lidell - Warp, 2008.

Soul et funk

Né dans la campagne anglaise, ce dandy barbu à lunettes s’exila à Berlin pour connaître un énorme succès avec le duo de house expérimentale, Super Collider, qu’il formait avec Cristian Vogel. Cet animal fougueux, avec son deuxième album solo, Jim (son surnom), semble sortir tout droit de l'« écurie » Motown, emblème de la musique soul et funk des 60’-70’.
Cette bête de scène à la voix groovy est d’ailleurs souvent comparé à Sly Stone, Otis Redding, Marvin Gaye ou encore Prince. Il ajoute à ce cocktail un peu d’afro-jazz, du disco, un sens inné du rythme et beaucoup d’humour. Ne résistez pas… Dansez !

 

Great Vengeance and Furious Fire, The Heavy - Counter Records, 2007.

Soul

Dès les premières notes, on a l'impression que ces Anglais ont réussi à concilier toutes leurs influences dans un même creuset, passant allègrement d’un rock 70's des plus lourd à une soul des plus groovy infusée de sonorités pop, funk, soul, R’n’B et hip-hop.

La fusion de ces éléments en fait un album unique et inclassable !

 

Proof of youth, The GO! Team - Memphis industries, 2007.

Noisy pop

Ici, la parité est respectée : trois garçons et trois filles pour ce groupe multiethnique basé à Brighton. Le leader et guitariste, Ian Parton, petit génie de l’électro, mixe les cultures métissées de ses acolytes, brasse leurs influences. De ce melting-pot résulte une effervescence d’une étonnante cohérence. Les deux batteuses asiatiques survoltées soutiennent la fusion des genres dont l’ambiance cuivrée et les guitares noisy pop rappellent les génériques des séries 70’, les BO de la blaxploitation.
Ninja, la pétillante chanteuse interprète énergiquement les refrains 60’s et actualise le style par son flow hip-hop. De la dynamite à savourer en concert.

 

Ghazals afghans - Poèmes d’amour séculiers et sacrés, Ustad Farida Mahwash - Accords Croisés (Musique du monde), 2007.

Musiques du monde

Ustad (Maître) Mahwash est l’une des plus grandes chanteuses d’Afghanistan depuis les années 60. Idolâtrée par ses compatriotes, elle est contrainte de s'exiler en 1977 aux États-Unis, le pays qui finit par bombarder sa patrie. Elle continue à faire vivre sa tradition et à chanter l’amour profane ou sacré à travers le Ghazal, poème exprimé avec un vocabulaire symbolique codifié dont le sens caché se révèle grâce à la réalisation sonore.

 

La tête en l’air, Pascal Ayerbe - Depuis la chambre (Pour enfants), 2005.

Chanson française

Un petit spectacle de détournement d’objets avec son amie plasticienne Maron Bouillie, nécessitait une composition musicale. C’est la naissance de ce « gribouilleur sonore » qui se mit à bidouiller les créations artistiques de sa complice pour en extraire l’âme sonore. S’en suivit un travail de recherche intensif et minutieux (digne d’un ingénieur du son qu’il fût à Radio France), avec des ustensiles, de vieux jouets… dégotés de la cave au grenier. En résulte un monde poétique où Pascal Ayerbe présente avec humour, émotion et suspens, les histoires sans parole de ses personnages.
Mettez un casque, fermez les yeux et regardez le film !

 



© 2017 - Ville de St Jacques de la Lande