MEDIATHEQUE
LUCIEN HERR

Ville de Saint Jacques de la Lande

Films documentaires | production régionale 2009

Production bretonne : la sélection 2009

En permanence
Documentaire / Bretagne / 80 min / 2008 / Coul.
Réalisation: Sylvain Boutet
Production: Aligal Production.

 

Pendant presque un an, le réalisateur Sylvain Boutet a suivi le travail d’un groupe d’assistantes sociales et s’est attaché à montrer la tâche délicate, constamment « sur le fil » des travailleurs sociaux. Au travers des entretiens individuels ou des réunions de travail, on découvre des professionnels sensibles, attentifs, soucieux d’un combat toujours renouvelé. Combat contre la misère, la solitude, et surtout contre la résignation. Sylvain Boutet filme de manière frontale les témoignages de personnes à la dérive, qui n’ont comme autre point d’ancrage que ces « permanences » des services sociaux. Mais ces rencontres bien que touchant à l’intime des êtres, ne sont ni impudiques, ni empreintes de pathos. Ces confidences, parfois terribles ne sont commentées que par les assistantes sociales elles-mêmes, qui ainsi apportent leur expérience et leur humanité. Un document donc très riche sur le plan de la description du travail social, mais aussi sur celui de l’évocation d’une société souffrante en manque de reconnaissance et d’affectivité.

Questions d'image
Documentaire / Bretagne / 52'/ 2008/coul.
Réalisation: Alain Gallet
Production: Aligal Production / France 3 Ouest


Septembre 2007, la Breizh Parade envahit les Champs Elysées. La région Bretagne affiche son image, une image choisie, précise, voulue qui pour les uns est efficace, colorée, festive et pour les autres passéiste et ringarde. Quelle image donc véhicule la Bretagne et quelles images peut-elle encore développer aujourd’hui, au XXIème siècle, à l’heure de la mondialisation ? C’est sur cette question complexe que s’est penché Alain Gallet en revisitant l’histoire, celle des représentations, de la littérature, des arts, du tourisme…Le réalisateur débute sa narration au XVIIIè siècle ; siècle des Lumières qui établira la liberté fondée sur la nature comme un de ses principes philosophiques. De là, l’intérêt vif et rapide pour la Bretagne, considérée encore quelques décennies plus tôt comme Terrae Incognita. Le romantisme prôné au XIXè siècle désignera la Bretagne comme Terre de Lumières et de Légendes, image renforcée par la passion du folkore, du celtisme qui traverse tout le siècle, par l’apparition de la presse illustrée qui véhiculera longtemps l’image d’une Bretagne « légendaire » et par la révolution ferroviaire qui désenclave définitivement la Bretagne. Le XXè siècle continuera à porter ces images souvent en décalage avec ce que vivent les bretons au quotidien. D’autres images apparaissent à travers la photographie, les cartes postales, le cinéma…mais le ciment qui les lient toutes est ce sentiment permanent d’une identité revendiquée… Alternant iconographie d’une grande richesse et interviews de spécialistes (historien, sociologue, écrivain, artistes…) sur des musiques sélectionnées avec soin, le documentaire d’Alain Gallet, au commentaire toujours approprié, jamais encombrant, nous offre des pistes multiples de réflexion pour répondre à la question : « c’est quoi l’image de la Bretagne ? ».

La vie sexuelle de Peter Pan
Documentaire / Bretagne / 2007 / 52' / coul.
Réalisation: Corto Fajal
Production : Aligal Production / TV Rennes.


Habitant l’Hérault, Jacques, en fauteuil roulant et ayant des difficultés à s’exprimer, reste pourtant un grand séducteur. Il nous raconte ses aventures sentimentales. Tour à tour, lui et trois de ses amantes, également handicapées, témoignent de leurs relations passées. Puis, peu à peu, sans retenues mais avec pudeur, ils nous confient leurs désirs, leurs problèmes, l’adaptation à leur handicap. L’antonymie du titre du film va à l’encontre des préjugés : les handicapés aspirent aussi à une vie sexuelle et affective épanouie. Ce documentaire sur les relations amoureuses quand on est handicapé, traite d’un sujet peu courant. Il est construit grâce à Jacques, personnage remarquable et fil conducteur de ce 52 minutes, reliant ces trois femmes attachantes par leur spontanéité et leur simplicité à parler de sujets bien souvent tabous.

Jupe ou pantalon ?

Documentaire / Bretagne / 2007 / 52' / coul.
Réalisation : Brigitte Chevet
Production: Aligal Production.


Alors que la réalisatrice Brigitte Chevet entreprend un tournage sur les relations garçons et filles dans un lycée agricole près de Vitré, elle se retrouve le témoin d’un combat singulier. A l’occasion de débats organisés par le lycée sur l’égalité des sexes, un groupe de jeunes filles très motivées lance un appel : il s’agit pour elles de « reconquérir » le droit de porter la jupe quand elles le veulent et où elles le veulent. La description du sexisme ordinaire vécu par ces lycéennes au quotidien a de quoi inquiéter : dissimuler, gommer tout signe extérieur féminin est visiblement la seule façon pour elles de se faire respecter par leurs camarades masculins, enclins à considérer leur tenue ou leur comportement systématiquement provocant et exhibitionniste. Pour dénoncer et faire évoluer cet état d’esprit machiste et rétrograde de plus en plus présent dans tous les établissements secondaires, et intégré par les filles elles-mêmes, elles imaginent « une journée de la jupe ». Toutes les filles viendront travailler en jupe – ou en robe – et revendiqueront ainsi leur féminité. Non seulement leur idée va se concrétiser, mais elle va trouver un écho assez retentissant dans plusieurs établissements de la région rennaise…Ce documentaire illustre de manière précise, vivante et parfois joyeuse, une vérité que l’on veut ignorer ou ne pas considérer avec sérieux : la mixité ne va pas de soi, et le respect entre les sexes s’apprend et s’éduque. Pour éviter que la situation, déjà grave, ne débouche sur de vrais drames, il faut briser le silence et détruire les tabous. Ce que ces jeunes filles courageuses et « spontanément » militantes s’emploient à faire, au travers de différentes actions, et avec un enthousiasme que l’on partage bien volontiers.


Silfiac
Documentaire / Bretagne /26 min / Coul.
Production : France 3 Ouest.

(Film en breton sous-titré en français)


Silfiac est une petite commune du Morbihan qui a mis en place durant les années 90 un programme ambitieux de développement durable: parc éolien, éco-village vacance, lotissement à construction en bois ou en paille, entretien de la piscine par phyto-épuration, station d’épuration sans odeur... Les 445 âmes de la commune ont été associées à toutes les décisions. Nous suivons ainsi le maire de la commune dans la présentation de ces différentes structures, ainsi que lors d’un voyage en Allemagne, pays pionnier en la matière...

 

Manille
Documentaire / Bretagne / 2008 / 52 mn / Coul.
Réalisation: Véronique Pondaven.
Production : Myria Production
.


Sur le port de Lorient, des forgerons racontent leur fierté d’être les seuls et derniers probablement en Europe à fabriquer de gigantesques manilles... Au sein de leur usine, dans une chaleur étouffante, ils évoquent aussi les difficultés du métier : dangers des conditions de travail, individualisme, conditions de salaire... De superbes images pour ce portait d’un monde en train de disparaître...

 

Aux prudhommes
Documentaire / Bretagne / 52 mn / Coul.
Réalisation: Jenny Keguiner.
Production : Quark Productions.

 

Conseils des Prud’hommes de Rennes. Un endroit rarement filmé où défilent tous les types de contentieux du travail : licenciements abusifs, heures supplémentaires non payées, CDD à répétition ou harcèlement. Toutes les professions sont concernées : pécheurs et agriculteurs, salariés de la grande distribution, gardes-malades, cadres bancaires ou petits patrons… En suivant les affaires avec les Conseillers patronaux et salariés, en parlant librement avec les avocats, les plaignants et les accusés, les mécanismes sont ainsi décortiqués et montrés du début à la fin du processus.
Un document humain, un peu confus parfois, mais qui jette une lumière crue et utile sur les rapports au sein de l’entreprise, et dessine les évolutions du monde du travail.

 

Bistrot Mémoire
Documentaire / Bretagne / 52 mn / 2007 / Coul.
Réalisation: Christophe Ramage.
Production : Shifter Productions.

 

L’association « Le Bistrot Mémoire » permet à des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ainsi qu’à leurs proches de se réunir dans un bistrot pour partager des expériences liées à la maladie. Christophe Ramage s’est rendu au Café Scaramouche de Rennes qui accueille toutes les semaines l’association et a filmé plusieurs de ces rencontres. Le documentaire montre donc parfaitement les actions innovantes qui visent à soutenir les malades et leur famille et surtout à les sortir d’un isolement social dû au caractère particulier de cette pathologie. Le « Café Mémoire » permet de retrouver une communication, de créer des liens, et de rencontrer des professionnels dans un lieu convivial et ouvert où la parole peut se libérer plus facilement. Christophe Ramage s’est également attaché à recueillir les témoignages des personnes souffrantes et de leur conjoint lors d’interviews intimistes et très émouvantes. On comprend la nature de leurs difficultés et de leurs souffrances, et on saisit toute l’importance du travail de l’association qui redonne un espoir à toutes ces personnes animées par une farouche envie de résister jusqu’au bout à la maladie. On entre en empathie avec ces hommes et femmes sans que jamais le film ne verse dans le voyeurisme et le pathos. Un précieux document sur la maladie d’Alzheimer et le refus de la fatalité.

 

Brennilis, la centrale qui ne voulait pas s'éteindre
Documentaire / Bretagne / 52 mn / 2008 / Coul.
Réalisation: Brigitte Chevet.
Production : Vivement lundi ! / France 3 Ouest.

 

Centrale hors-normes, Brennilis fait encore et toujours parler d’elle. Elle fut pionnière en son temps, car elle était pourvue d’un tout nouveau réacteur, celui à eau lourde, le EL4. Elle fut aussi fort bien accueillie dans ce bassin d’emploi des Monts d’Arrée car perçue comme une véritable source de taxes et de travail. Après un arrêt de trois années dû à des problèmes d’échangeurs, Brennilis refait parler d’elle. Le contexte politique a changé : au lendemain de Tchernobyl, les questions sur la pollution nucléaire se posent de façon encore plus cruciale. Le CRIIRAR voit le jour ; dans les années 1990, un groupe de travail réunissant le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) et EDF s’organise pour évaluer les risques liés à Brennilis. Sa conclusion est de mettre à profit la décroissance radioactive et un plan conçu en 3 phases est élaboré; son coût est estimé entre 250 et 450 millions d’euros. En 2005, la phase 3, celle de la démolition, n’est toujours pas commencée… Brigitte Chevet revient sur l’histoire de cette centrale nucléaire implantée dans les Monts d’Arrée à l’emplacement même où les bretons y placent la porte de l’Enfer…Ironie du sort qui veut qu’en 1960, cette Centrale symbolisât la modernité et qui aujourd’hui, pose le problème bien épineux de celui du démantèlement des centrales nucléaires ; question complexe que Brigitte chevet tente d’éclairer en multipliant les propos, les images d’archives et les témoignages des acteurs de cette histoire. Complexité qu’elle annonce dès le préambule de son documentaire dans un face à face entre des militants anti-nucléaires et des employés de la centrale…Echanges houleux sur les problèmes liés à l’insécurité, à la contamination de l’environnement par des éléments radio-actifs, réponses économiques…l’incompréhension en dit long sur la question du nucléaire. Ce documentaire informatif, bien documenté et efficace ne donne pas de réponses toutes faites mais apportent des éléments de réflexion qui ne manqueront pas d’alimenter un débat passionnant.

 

>> Sélection 2008
>> Sélection 2010

Retrouvez l'ensemble des titres disponible dans le catalogue en consultant la rubrique "Le fonds par centres d’intérêt” puis "Cinéma documentaire" et "Films documentaires de production bretonne".


© 2017 - Ville de St Jacques de la Lande