MEDIATHEQUE
LUCIEN HERR

Ville de Saint Jacques de la Lande

BD JAZZ ! | Octobre 2009

Great day in...

Médiathèque
Lucien Herr

Exposition d'originaux
du 2 au 31 octobre 2009

AUREL

Django Reinhardt


JACQUES FERRANDEZ

Miles Davis

EMILIE BALAGUER

Lester Young


CLAIRE BRAUD

Billie Holiday


JEAN-CHARLES BATY

Django Reinhardt


JEREMY SOUDANT


Stan Getz


STEG

John Lee Hooker


Les Essentiels
| sélection musique 2009

Les Essentiels
| sélection musique 2008

Les Essentiels
| sélection musique 2007

Rétrospective
| ciné musique

Interview de Bruno Théol, directeur de la collection BDMUSIC (suite)

Qui sont les dessinateurs ?

A l’origine, nous avons réuni des dessinateurs totalement inconnus. Pour certains, il s’agissait même de réaliser leur premier album.

Ce choix de nouveaux dessinateurs est dangereux, parce que l’on pourra nous reprocher dans certains cas, des maladresses ou de l’immaturité, mais il nous a paru le bon choix, parce que le marché de la bande dessinée ne permet plus aujourd’hui aux jeunes talents de s’épanouir. Il n’y a plus de magazines comme Pilote qui pouvaient donner leur chance tout au long de l’année, à de nouveaux dessinateurs, de s’exprimer et d’entrer dans le monde fermé des dessinateurs publiés.

Aujourd’hui, nous souhaitons que la collection BD MUSIC soit aussi ce lieu d’expression où nous donnerons leur chance à de nouveaux talents, quitte à prendre des risques sur certaines réalisations.

Le résultat, avec le deuxième album de Jeremy Soudant : Ben Webster ou le deuxième album de Frédéric Salsedo : James Brown, démontre que nous avons eu raison de faire confiance à ces jeunes talents. Et puis Claire Braud (Billie Holiday & Mills Brothers), Julie Faulques (Sidney Bechet), Pedro Zamith (Frank Sinatra & Louis Jordan), Gregory Elbaz (Oscar Petterson), etc..

Ainsi, nous conserverons un œil attentif sur de nombreux jeunes dessinateurs que nous publierons et en même temps, nous avons déjà ouvert la collection à des talents confirmés comme Eric Cartier, qui a réalisé Sonny Terry & Brownie McGhee et un album reggae « Roots & Dubs » et qui dirige aussi les collectifs comme les « 50 Years Around The Rock » où ont participé Margerin, Cromwell, Crumb, Pinelli,, Yoann, Jean Claude Denis, Charles Berbérian, Denis Sire, Mourier, Frank Le Gall, Solé, Mezzo, Shelton, Chauzy, Plessix, Ben Radis, Rabaté, Bézian, Annie Goetzinger, etc.

 

Comment sont choisis les titres / les musiciens ?

Le programme général des collections est fixé par la direction de la collection. Le programme musical de chaque album est établi par une équipe de spécialistes dans chaque domaine.

Pour le jazz, Claude Carrière, président d’honneur de l’Académie du Jazz et Christian Bonnet directeur de la collection Masters of Jazz . Pour le rock, Jean William Thoury. Pour le blues : Jacques Perrin, éditeur du magazine Soul bag et Jean Buzelin, auteur et grand spécialiste du Blues et du Gospel. Pour la chanson française : Martin Pénet, journaliste et historien de la chanson française. Pour le classique, François Hudry, Producteur à France Musique

Il y a toujours un spécialiste du musicien pour suivre et commenter l’élaboration de chaque album. C’est ce qui donne à cette collection un double intérêt : d’une part, les nouveaux venus au jazz ou au blues découvrent un musicien, accompagné par un spécialiste qui le pilote dans les choix musicaux.

D’autre part, pour tout amateur de jazz, la diversité permet en quarante plages d’écouter une synthèse exemplaire de n’importe quel musicien. Personne n’ayant à la maison l’intégrale de tous les musiciens de jazz, c’est une merveilleuse possibilité de s’aventurer chez des musiciens qui ne sont pas habituellement nos musiques de chevet.

 

 

 

Quel est le contenu des albums ?

Pour chaque album la musique est l’essentiel de la production musicale de l’artiste sur la période. Autrement dit, chaque album est un « best of » de chaque musicien. Et la sélection par un spécialiste pour chaque album, garantit la plus belle sélection possible.

Pour tout amateur, c‘est deux heures de plaisir assurées. Pour les nouveaux venus au jazz, c’est la garantie de la bonne approche du musicien.

 

Comment sont choisis les dessinateurs aujourd'hui ?

Les dessinateurs sont le plus souvent des amateurs de musique. Tous les dessinateurs écoutent de la musique en dessinant, donc l’univers de la musique leur est quotidien.

Alors que certains dessinateurs sont des spécialistes et souhaitent illustrer tel musicien qu’ils aiment et connaissent, d’autres préfèrent découvrir et s’immergent dans l’univers du musicien qui leur est attribué et qu’ils découvrent.

Le scénario de chaque album est original. Les seules directives données pour l’élaboration du scénario sont au choix : le scénario de la biographie du musicien, une tranche de vie marquante du musicien, ou une fiction totale dans l’esprit du musicien.

Pour le traitement des illustrations, certains préfèrent un scénario diégétique avec des cases et une vraie narration. D’autres préfèrent des impressions visuelles et de plus grandes planches. Je crois que c’est la liberté qui permet à l’illustrateur de s’épanouir dans la direction qui le guide naturellement. Nous ne mettons aucune barrière à l’expression artistique du dessinateur.

 

La collection BD MUSIC est elle une réponse au piratage ?

Non, elle n’est pas pensée comme une réponse au piratage. En tant qu’indépendant, nous ne concevons pas vraiment de réponse au piratage. Notre philosophie est plutôt orientée vers le plaisir de la musique que vers les problèmes essentiellement techniques ou commerciaux, même si nous avons un souci d’équilibre financier. Mais le terme réponse au piratage n’est pas un thème central chez BDJAZZ. On ne pense pas la musique en ces termes là.

 

L’avenir de la collection BDMUSIC ?

La collection BDMUSIC s’oriente dans plusieurs directions musicales.

Le projet est de constituer une encyclopédie de la musique du 20 ème siècle. Tous les musiciens qui ont compté dans le siècle seront donc illustrés. Oui vous comptez bien, cela fait plusieurs milliers d’albums à sortir et dans plusieurs genres musicaux : BDJAZZ, BDBLUES, BDWORLD, BDROCK, BDCINE, BDGROOVE, BDCLASSIQUE.

Nous avons donc un programme très chargé, qui explorera tous les genres et toutes les musiques. Le projet est de constituer une bibliothèque indispensable à tous les amateurs de musique, de dessin ou de peinture. La collection est dores et déjà aussi intéressante pour le panorama des musiciens que pour le panorama des illustrateurs. Imaginez demain 500 dessinateurs et 500 musiciens réunis dans une collection qui présente l’essentiel de la musique du 20e siècle.

 

Est-ce votre réponse à la baisse de la consommation du CD ?

La baisse de la consommation du disque ou du cd est irrémédiable. Mais il y aura toujours un besoin des objets, on ne peut, en tout cas pas pour les générations nées avant 1990, éliminer le support, l’objet que l’on tient dans sa main. Et puis ce sentiment de propriété qui est lié à l’objet disparaît lorsque la musique est téléchargée.

Il n’y a plus d’appartenance et il n’y a plus non plus d’identification à l’objet, ni à la musique.

Donc, s’il est vrai que la consommation de Cd va se réduire, sans doute jusqu’à 70 % de la consommation d’aujourd’hui, dans les 5 années à venir, le besoin d’acheter ce que l’on aime vraiment et la transformation des éditions ferons vivre un marché du support pendant encore longtemps - longtemps étant limité à 10 ou 15 ans. Au delà, c’est l’inconnu, il est probable que les nouvelles générations pourront se passer de l‘objet et consommerons la musique par les tuyaux. Mais les illustrations … ?

 

 

 

 

BDMUSIC est distribué par Harmonia Mundi


A noter : Bruno Théol sera présent à la médiathèque Lucien Herr pour une rencontre avec le public le vendredi 23 octobre à 20h30.

La soirée se poursuivra à 21h30 par un concert de l'Atelier Jazz de l'Ecole de musique Jean Wiener, suivi d'un pot de clôture et d'une séance dédicace avec l'illustrateur José Corréa.

 

José Corréa

 


© 2017 - Ville de St Jacques de la Lande